La méthode Davis® s'adresse aux personnes de tout âge, enfants, adolescents, adultes.

Elle utilise le don de penser en images. 

Elle a été développée pour des dyslexiques par des dyslexiques .

Le point négatif de penser en images 

Le point négatif de la pensée en images, c’est que parfois, les images s’embrouillent…

Et cela crée une " désorientation"

c'est-à-dire un état de confusion, dans lequel les perceptions se déforment et les idées se mélangent.
Comment lire ou se comporter de façon adéquate dans ces conditions?

La méthode Davis®

La méthode que je propose a été créée par M. Ron Davis, dyslexique, qui a réussi à trouver une solution pour lui-même. Il a vu que sa méthode fonctionnait pour tous ceux qui sollicitaient son aide. Il a fini par écrire des livres: 

livre don dyslexie.png
livre don d apprendre.png

La méthode s'appuie sur 2 piliers : 

      savoir contrôler la désorientation

     et se débarrasser des causes de la désorientation (les déclencheurs).

Vous pouvez voir plus de détails sur la méthode sur le site 

https://www.dyslexie-tda-dyscalculie.eu/

https://www.dyslexia.com/ (en anglais)

"sa méthode  fonctionne et a aidé des milliers de dyslexiques en souffrance." a dit Catherine Dolto de cette méthode.  

 

Les stages

La méthode se fait sous forme d'un stage individuel de 30 heures, 5 jours de 6 heures

PA021080.JPG
La dyslexie

Souvent, la personne arrive à lire des mots concrets, même difficiles, mais peine à lire des  mots abstraits, même faciles.  

Les déclencheurs sont les lettres et les mots sans image, comme "le", ou "sur" ou "que".... 

 

PA031113.JPG
La dyscalculie

La dyscalculie est un trouble qui  se manifeste avec des chiffres et des  signes mathématiques.  Les calculs deviennent impossibles.

Les déclencheurs sont les chiffres et le concept de quantité.

10 changement.JPG
Le trouble de l'attention (TDA)

Un enfant TDA/H n’est pas un enfant qui n’a pas d’attention, mais un enfant qui porte son attention sur une autre chose que ce qu’on attend de lui. Il est au contraire très attentif  à tout ce qui se passe autour de lui. Il faut donc l’aider à garder son attention  sur le bon sujet.

Les déclencheurs sont les concepts de vie de base qui ne sont pas compris.

Le travail commence avec une première rencontre, sans engagement,  pour évaluer les besoins de l’enfant ou adulte et déterminer ses objectifs. 

Il est important de créer une dynamique de changement, de casser les anciens automatismes, et surtout de pratiquer les nouvelles solutions sur une base quotidienne au début. Il faut donc dérouler le programme  pendant un stage  de 5 jours consécutifs si possible de 6h00 par jour environ.

Au cours du stage, nous utilisons beaucoup la pâte à modeler, qui permet d'utiliser la créativité de la personne et de créer des "images" en 3 dimensions qui seront plus facilement assimililables.

Les enfants ou adolescents doivent être accompagnés par un adulte, qui travaille habituellement avec lui.

A la fin du stage, on définit un calendrier de travail pour le suivi et l’utilisation des outils  appris.